04 mai 2013

le roi pêcheur



Le mot le plus usité au poker est sans doute fish: en tout cas, comme c'est curieux, c'est celui que j'ai le plus souvent lu (n'ayant pas encore eu de qualificatif dans ma toute petite expérience de live, où je fais peau neuve, hymen de jouvencelle).

Lorsque vous êtes une nénette cela se renforce, le monde du poker étant ô combien machiste et peuplé de personnes névrosées à l'égo survitaminé. De surcroît, le jeu est avant tout qu'on le veuille ou non basé sur un rapport de force et tel Highlander, il ne doit en rester qu'un: vous!

C'est d'ailleurs pourquoi, je me permets également de féliciter Gum pour sa première place car au jeu de ciseau -marteau-feuille nous avions oublié que ce qui l'emporte c'est le chew gum!
Bravo, ce fut âpre et amusant mais nous avions oublié trop vite que lorsque nous avons un (chewin') gum à notre pied (mmmmh...pardon, je m'égare) lorsque nous faisons notre premier pas vers la victoire, c'est la gum  qui foule d'un chouïa le sol de l'arrivée sous notre petite foulée.

Victoire incontestée et consensuelle...parfaite et méritée. Bravo donc.

Mais là n'est pas le sujet du jour (du moins pas directement), mes coupines Zara, Mama et moi-même avons avec malice et affection tendance à nous moquer et à caricaturer notre coach Bruno Louy qui , il faut bien l'avouer, est parfois un peu dépassé par les humeurs de la gente féminine et par notre manque de bases fondamentales: les fameuses outs et côtes nécessaire à apprivoiser pour pouvoir ensuite les manipuler, jouer dessus etc. D'où d'ailleurs,un ton assez dynamique, en tant que toulousaine, je pourrais dire "comme on dit en ovalie: viril mais correct" que nous recevons parfois un peu abruptement.

 Messieurs craignez-nous car on a beau faire quelques billets de catharsis moqueurs et critiques, ça vient et nous apprenons et avons déjà appris beaucoup!

Au-delà du Omaha, nous parlons également avec lui de notre jeu en holdem, discutons nos mains ou manière de jouer.
Une chose que j'ai appris grâce à lui est de me décomplexer quant au qualificatif de fish car c'est un terme qu'il n'use jamais: tu as bien joué une main ou mal joué mais il n'a jamais cette condescendance un peu vaniteuse des joueurs qui traitent systématiquement les autres de fish pour oublier qu'eux-même le sont certainement sans s'en rendre compte... et combien parfois ils furent agacés de recevoir ce même qualificatif, étant à un certain niveau quasi toujours le fish de quelqu'un.

Un joueur ultra serré voire serrure qui se laissera mourir à 3 blinds sans même essayer un mouv est selon lui tout autant un fish qu'un Kamikaze de la voltige ultra agro et large: en fait au-delà du terme: les deux jouent mal: le premier gagnera quelques points et se consolera d’être souvent itm avec quelques relents d'amertume sur les autres joueurs moins dans la rétention que lui, le deuxième se consolera en gagnant parfois et en s'amusant dans des shoot d'adréaline assez kamikaze et notre roi de la voltige pourra en de rares occasions l'emporter dans un jour de chance plus présent.

Ce qui est intéressant c'est que Bruno n'excuse pas la conduite des deux joueurs mais refuse juste le mépris du terme.. j'ai trouvé cela cool et à contre courant de la langue vernaculaire du poker et lorsque nous avons assisté à une séance de l'EPT, il y avait une correction linguale rare, presque PC, mais ajoutant à la convivialité de l'accueil.



Bon ça n'empêche pas que j'ai fishé souvent et que réputation oblige, je risque de continuer un peu sur ma lancée mais une fois n'est pas coutume, il était bon de montrer aussi ce que Bruno nous apprend, afin d'avoir aussi le mental des tueuses que nous serons ... enfin espérons... petit poisson deviendra grand ^^


13 commentaires:

  1. Ah on a une 2e fayotte ^^ Plaisanterie mise à part il est clair que l'on apprend beaucoup avec Bruno. Il y a aussi fort heureusement des joueurs qui te donnent des avis sans aucune condescendance et te font progresser... je pense à Lamachou, ou à certains membres du forum FNL: pédagogues et toujours disponibles . Nice one Piggy-Doll :)

    RépondreSupprimer
  2. rires oui, le jour j avancant, je passe un peu de patine à Bruno^^

    oui le tournoi blogeur fut ultra convivial et bien des gens ne sont pas condescendants aussi et les critiques sont bien utiles pour progresser, de même que beaucoup utilisent le mot fish en plaisanterie et dans jeu de connivence...ça fait partie des us et coutumes du poker

    Et cet article est moins pour attaquer quiconque mais surtout pour montrer aussi ce qu'on apprend dans le coaching de Bruno, au-delà de la technique

    bisous ma poulette

    RépondreSupprimer
  3. Tout est dit, congratz Busty :) Et merci de me rejoindre dans le camp des fayottes! :p

    RépondreSupprimer
  4. C'est pas fayotter que de rendre hommage à ceux qui nous enseignent l'humilité et le respect d'autrui!...c'est honorer...
    Bravo Busty..il doit apprécier Monsieur Bruno....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et le second degré on te l'a enseigné ? :)

      Supprimer
    2. merci vijef... oui nous nous taquinons sans cesse et surtout Zara qui est la plus sérieuse de nous 3 sur côté fayotte d'où son clin d'oeil ou celui de Mama à ce sujet
      c'est plus par affection et dans notre esprit "banc d'école"
      et au 2e degré :)

      Supprimer
    3. Si si Mama!..lol...en fait mon message ..c'était du 3ème degré!...bizz

      Supprimer
  5. si si je fayotte, j'assume ^^
    mais on le pense toutes les 3 et pour une fois voulais faire post ap strop moqueur

    RépondreSupprimer
  6. T'es qu'une FF (fish fayotte) épissaitou :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. totale, rires, j'avoue tout mon bon monsieur^^

      Supprimer