06 octobre 2013

Les Précieux ridicules et le poker



"Les gens de qualité savent tout sans avoir jamais rien appris" Molière


J'avoue! je n'ai jamais été une grande adepte du théâtre de Jean-Baptiste Poquelin, comme de la prose de Balzac...peut être par misanthropie et cynisme dû à mon âge avancé,  je préfère à ce théâtre de caractère et à la comédie humaine le ton plus ironique teinté de tendresse d'un Faubert ou le sarcasme de Maupassant.

Pourtant je dois bien leur reconnaître leur génie et surtout  l'effroyable modernité de leurs oeuvres...

Pour notre petit microcosme pokérien, le titre de Tartuffe aurait sied à plus d'un mais ce qui m'amuse plus encore dans un milieu si machiste ,se voulant si viril et transgressif, c'est de rencontrer autant de Cathos et Magdelon mâles...et d'avoir eu souvent le sentiment d'être le témoin d'un magnifique casino rempli de précieux ridicules.

Les noms importent peu et quasiment chacun je suppose peut  faire son auto-critique tant le milieu pokérien n'est pas exempt d'orgueil et de préjugés...Venue d'un milieu artistique où le narcisse (tiens?) et l'ego sont les deux mamelles (ah, c'est donc ça) de la créativité sociale, je fus étonnée de retrouver dans un milieu socio-culturel plus disparate, les même moteurs et de m'apercevoir combien là aussi était omniprésent le paraître ...là aussi, nous retrouvons nos people, nos acteurs mis en scène représentant une norme soi-disant sans défaut et si vous ne vous conformez pas à ce diktat, là aussi, vous serez tout de suite expulsé du salon et comparaîtrait en tant que fish...

Cette mondanité pokeristique  amène parfois à une uniformisation de conduite malgré les différents caractères de jeu et en dépit de ma conviction profonde que notre jeu reste le meilleur miroir de notre moi, notre plus belle vanité...



Vanité souvent de paon d'ailleurs où le joueur se prévaut de sa qualité de jeu sans se remettre jamais en question malgré sa petite expérience, où le blogueur s'insurge sur la piètre qualité de son voisin sur son audience, ses initiatives , son succès, son manque d' a propos pokéristique, son orthographe aléatoire sans jamais pour autant se remettre en question...belle naïveté, candeur car lorsque dans toute autre matière où il nous faudrait toute une vie d'apprentissage, tant de richesses à apprendre, de sagesse à effleurer...nous sommes ô combien chanceux au poker puisqu'au bout d' à peine 6 mois, 2 ans ou 5, nous entendons combien de joueurs s'auto congratuler déjà de la qualité de leur jeu, sans la moindre distanciation... et à n'importe quel buy in car les faubourgs des micro buy in sont envahis d'insultes et autres gracieusetés ..." eh va t'en apprendre à joueur au poker " ...certes chéri mais à 0.50 d'euros tu t'attends pas non plus que tous sachent jouer avec le code des bonnes manières du club des gentilhommes sharks .

Les nouveaux salons se dressent à l'intérieur des réseaux sociaux et de leurs succès  fulgurants facebook, likdl, twitter, blogs.  Succès dû à leur place prépondérante dans l'évolution de notre société, celle de la culture du « Moi ». Car au royaume du « m’as-tu vu ? », Internet est roi. et le joueur de poker itou...et si vous êtes perdus  entre les courtisans et autres thuriféraires, vous pouvez toujours vous auto louanger...et si vous n'y arrivez pas, rassurez-vous on peut toujours trouver des  adresses de publicitaires aigris à la retraite aux ficelles certes peu subtiles mais qui vous aideront à cet art qu'ils maîtrisent parfaitement... 



16 commentaires:

  1. Bah tu sais « Les conneries c’est comme les impôts, on finit toujours par les payer. » :)

    RépondreSupprimer
  2. à qui le dis-tu, mince ai dû payer mes 2/3 d'un coup, en avance...j'espère que je vais pas avoir tout à payer également d'un coup en conneries, ca fera un paquet ^^

    RépondreSupprimer
  3. voila ce que c'est de ne pas avoir de résultats, on s'en prend à la bogosphère et à ceux qui ont acquis des certitudes par l'étude approfondie du jeu, faut pas être aigrie , faut juste que t''abandonnes le poker et que tu retournes aux fourneaux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est toi le bogosse maître, tu es bogosse 1er de la bogosphère ^^

      Supprimer
    2. lol pas mieux que lessims :)

      Supprimer
  4. On pourrait aussi revisiter tout Lafontaine avec ses grenouilles, ses renards, ses corbeaux... merci j'ai bien rit ^^

    RépondreSupprimer
  5. @pokerloto: je ne m'en prends pas que à la blogosphère...nosu ne sommes si pire ni meilleurs, juste symptomatiques...les fourneaux...parfois me sens une âme de landru au féminin

    @Mama, oui c'est vrai ...rires

    RépondreSupprimer
  6. Pourquoi tu vois et tu écris toujours aussi juste ? lol

    RépondreSupprimer
  7. Parce que je suis vaniteuse et adore et attends tes compliments :)

    RépondreSupprimer
  8. C'est toujours aussi sympathique et interessant de te lire même si c'est la première fois que je laisse un commentaire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dois être troublé par mon premier commentaire pour mettre de o à scoubidou lol

      Supprimer
    2. rires, une image subliminale, en tout cas ravie de ets premiers commentaires etd e découvrir ton blog :)

      Supprimer
  9. Merci, et si tu y trouve (à mon blog) un léger "intérêt" pourra tu l'intégrer à ta liste de blog?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je pensais l'avoir déjà fait...mais voilà cet oubli réparé

      Supprimer